mardi 12 février 2013

Arrêter de fumer? Quelle bonne idée !

Qui dit nouvelle année dit résolutions, nouveaux défis pour certains, nouveaux départs pour d'autres. En ce qui me concerne, j'ai pris ma bonne résolution de 2013 avec quelques semaines d'avance, le 16 novembre 2012. Vous l'aurez deviné, j'ai effectivement arrêté de fumer ! Enfin !

J'ai gambergé sérieusement sur la question pendant plusieurs mois avant de me lancer, pour ne pas dire plusieurs années. À vrai dire, j'avais déjà tenté plusieurs fois d'arrêter, de plusieurs façons: volonté seule, sur un coup de tête, patchs, avec des amis, et rien n'a vraiment fonctionné plus de quelques semaines. Je voulais que cette fois-ci soit la bonne, la dernière, alors j'ai pris mon temps et j'ai étudié plusieurs possibilités.

Franchement, avec la force de caractère et de volonté qui me caractérise, je ne pouvais pas croire que la cigarette allait gagner ce combat. Impossible. J'ai trop de projets, à court ou moyen terme (je vous laisse deviner quoi ;)) qui nécessitent une bonne santé, de l'énergie et, accessoirement, que j'évite de jeter mon argent par la fenêtre. Par contre, je me rendais compte qu'il me fallait un dernier petit coup de pied aux fesses pour me lancer dans cette ultime tentative qui, je le savais, je le sentais, serait la bonne.

C'est en discutant avec un ami proche, lui-même gros fumeur depuis de trop nombreuses années, que j'ai trouvé le parachute avec lequel j'allais me lancer.

Tindiiiiiin !





Je vous préviens tout de suite, je ne suis pas payée par l'auteur du bouquin pour lui faire de la pub. De toute façon, il est mort en 2006, ce bon vieux Allen, qui a sauvé la vie de tant de fumeurs. C'est dommage, j'aurais bien aimé lui exprimé ma gratitude d'avoir osé mettre les fumeurs face à eux-même sans passer par quatre chemins.

Parce qu'en fait, si on y pense deux minutes, toutes les excuses que les fumeurs trouvent pour continuer de fumer sont teintées de mauvaise foi, qui cache une angoisse profonde. Une addiction, quoi. Tu aimes fumer? Tu trouves ça bon? Agréable? Ça te détend? Tsss tsss ne te fous pas de moi. Souviens-toi juste de ta première cigarette et tu admettras que c'était le truc le plus dégueulasse
du monde.

Ce livre met le fumeur face à ses propres paradoxes et lui met le nez dans son caca. Clairement, ce n'est pas quelque chose de très agréable mais ça reste le moyen le plus efficace de lui faire réaliser à quel point il est stupide, et je m'inclus dans cette piètre description.

Aller copain fumeur, réveilles-toi, cours acheter ce livre à 14,50 $ et lances-toi ! Tu m'en diras des nouvelles.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire